avr 11

Quelles aides financières pour faire face à la dépendance ?

aide financière dépendance

Quelles sont les possibilités d’aide financières en cas de dépendance : APA, aide ménagère, transport. Le point sur l’aide financière en cas de perte d’autonomie

Au delà de la détérioration de la santé et de l’autonomie, la dépendance a de forts impacts financiers pour la personne dépendance, ses proches et sa famille.

On peut distinguer plusieurs types d’aides financières :

  • les aides publiques comme l’APA (financées en grande majorité par les départements)
  • les aides quotidiennes, le plus souvent des services (aide à domicile, ménage, préparation des repas, etc.)

Quelles sont les aides financières pour la dépendance ? Le cas de l’APA, Allocation Personnalisée Autonomie

L’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) est, comme son nom l’indique, une allocation permettant de financer l’aide d’un tiers. L’APA n’est pas toujours une somme d’argent versée en numéraire, afin de ne pas en détourner l’objectif premier. L’APA peut ainsi être réservé à certains services prédéterminés

Pour pouvoir bénéficier de l’APA, il faut être âgé de plus de 60 ans et répondre à certains critères de perte d’autonomie, mesurés par la grille AGGIR, qui fixe le groupe iso-ressources d’appartenance. Les niveaux de dépendance vont de GIR1 à GIR6, GIR1 étant le degré de dépendance le plus élevé.

A combien se monte l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) :

  • plus de 1250 euros mensuels pour une personne dépendante GIR1
  • un peu moins de 550 euros par mois pour une personne classée en GIR 4 (le degré de dépendance le plus faible ouvrant droit au versement de l’APA)

Le montant de l’allocation ne permet pas toujours de financer en totalité l’auxiliaire de vie. Des avantages fiscaux ont été mis en place pour les personnes dépendantes, comme par exemple :

  • hébergement en établissement destiné à héberger des personnes dépendantes
  • exonération de la taxe foncière, sous conditions de ressources
  • exonération de la taxe d’habitation, sous conditions de ressources

Comment surmonter la dépendance : l’aide quotidienne

Les personnes dépendantes peuvent avoir recours, pour réaliser les actes de la vie quotidienne, à différents services ou prestations :

  • l’aide ménagère : une personne employée à la mairie de votre domicile viendra assurer les tâches de ménage les plus courantes, en échange d’une contribution proportionnelle à vos ressources.
  • l’aide au transport : les transports en commun sont accessibles aux personnes dépendantes (carte Emeraude par exemple). Une contrepartie financière est cependant demandée, devant les nombreux abus constatés par le passé.
  • l’aide au retour à domicile : proposée par les mutuelles ou les assurances santé ou par la caisse d’assurance vieillesse, il s’agit d’un ensemble de prestations nécessaires après le retour de l’hôpital (aide ménagère, repas, etc.)
  • la télé-alarme : d’un coût pouvant atteindre plusieurs dizaines d’euros par mois, le coût de la télé-alarme peut dans certains cas être pris en charge par le département. Le principe est de mettre à disposition de la personne dépendante un dispositif permettant de donner l’alerte en cas de problème (chute, accident, etc.)

Pour les personnes ayant souscrit un contrat d’assurance dépendance (voir les articles sur l’assurance dépendance), une rente dépendance peut être versée mensuellement en fonction de votre degré de dépendance.

«

»

1 commentaire

  1. ezzoglami

    Bonjour,

    Quelles sont les conditions d’exonération de la taxe foncière pour une personne agée beneficiant de l’APA niveau 3. Que dois je faire ? et à qui dois-je m’adresser ? Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>