juin 21

Quelle chance a-t-on de devenir dépendant avant sa mort : les probabilités

Avant de souscrire une assurance dépendance, il peut être utile de connaitre la probabilité de devenir dépendant. Et probablement qu’une grande partie de la population ne peut accéder aux chiffres de la dépendance. On sait que la dépendance ou la perte d’autonomie survient en moyenne autour de 80 ans.

Dans la réflexion de l’assuré, on peut en effet présumer qu’une personne ne juge pas nécessaire de s’assurer contre la dépendance si le risque est faible, alors que si le risque est extrêmement élevé, alors il vaudrait mieux en effet souscrire une garantie dépendance. Une étude publiée dans une thèse répond en partie à la question.

Quelle « chance » (probabilité) a-ton de devenir dépendant avant de mourir ?

La thèse de Manuel Plisson, intitulée « Assurabilité et développement de l’assurance dépendance », récemment distinguée, propose un graphique de la probabilité de devenir dépendant avant la mort. Le modèle proposé se base sur les chiffres des données de l’enquête Handicap Invalidité et Dépendance (HID) et celles des tables de mortalité publiées par l’INSEE.

Le tableau ci-dessous montre les chiffres de l’étude réalisée, pour les femmes d’une part et pour les hommes d’autre part (l’espérance de vie des femmes étant en effet plus importante en France). Le graphique ci-dessous croise la probabilité de devenir dépendant (de 0% : aucun risque à 100% : extrêmement probable), avec l’âge de la personne (en ordonnées).

quelle chance de devenir dépendant

Quelle est la probabilité de devenir dépendant avant sa mort ?

 

 

Les chiffres : de 15 à 45% de chance de devenir dépendant selon son sexe

On constate à la lecture du graphique ci-dessus que la probabilité de devenir dépendant avant de mourir diminue logiquement avec l’âge. Les individus en âge de souscrire une assurance dépendance ont une probabilité relativement linéaire de devenir dépendant avant la mort (15% pour les hommes, 45% sur les femmes), même si la probabilité est légèrement croissante pour les hommes et légèrement décroissante pour les femmes.

Cette courbe tend donc à conseiller aux femmes de s’assurer légèrement moins au fur et à mesure que leur âge augmente, et conseille l’inverse aux hommes. Et ce conseil vaudrait par une approche rationnelle et statistique de la mort. On constate cependant que pour les personnes âgées de 50 à 75 ans, la probabilité d’une femme de devenir dépendante avant sa mort est 4 fois plus importante que celle d’un homme.

«

»

2 commentaires

  1. david

    Ma Laura a 4 fois plus de chances que moi de devenir dépendante !

  2. Lionel

    Cela aurait été intéressant de mettre cette courbe en parallèle avec la courbe de l’âge moyen de souscription d’un contrat dépendance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>