sept 29

Perte d’autonomie : la réforme de la dépendance en 2014 ?

financement assurance dépendance

Financement de la dépendance : la réforme de la dépendance aura lieu probablement en 2014 (gouvernement)

Le calendrier de la réforme de la dépendance promis par François Hollande se dessine petit à petit. Mais il faudra encore attendre pour en savoir davantage sur son contenu.Tout juste sait-on que la volonté du gouvernement est une mise en place dans la première moitié du quinquennat.

Le projet de loi sur la dépendance pourrait cependant être voté en 2013. Il s’agirait selon Michèle Delaunay, ministre en charge des personnes âgées et de la perte d’autonomie d’une « réforme globale, qui ne se réduira pas au seul volet prise en charge de la dépendance, ce qui diffère de l’approche de l’ancien gouvernement ».

La ministre présente la future réforme de la dépendance sur la formule des 3 A : Anticipation, Adaptation, Accompagnement. Le 8 octobre, le comité de coordination de la politique de prévention de la perte d’autonomie devrait en effet être réactivé.

Réforme de la dépendance : les chiffres s’annoncent alarmants

8% des personnes de plus de 60 ans sont dépendantes aujourd’hui. Aussi, la prévention et le dépistage des situations de perte d’autonomie et de dépendance devient pour le moins urgent.

Autre illustration de la situation d’urgence : plus de 30% des personnes de plus de 65 ans présentent des symptômes de fragilité incitant à une grande vigilance face à une situation de dépendance : perte de poids ou d’appétit, faiblesse musculaire, fatigue, etc.

Un autre chiffre fait froid dans le dos : dans 40 ans, à l’horizon 2050, plus de 22 millions de personnes auront plus de 60 ans. S’en suit une adaptation nécessaire des logements, des bâtiments publics ou encore des transports en commun par exemple.

Financement de la dépendance : journée de solidarité et hausse de la CSG des retraités ?

Le budget nécessaire pour le financement de cette réforme reste encore à définir. Le financement public et collectif est la solution privilégiée. Le premier ministre a récemment repoussé l’idée d’un recours à l’assurance dépendance privée ou obligatoire.

Parmi les pistes envisagées, figure en bonne place la hausse ou l’harmonisation de la CSG pour les retraités, mais également la possibilité d’une seconde journée de solidarité, voir d’une journée de solidarité étendue à l’ensemble des professions.

«

»

1 commentaire

  1. cortes

    je suis auxiliaire de vie au personnes âgées on devrait suivre les conditions de maison de retraite c’est trop facile de donne c’est bien au enfant ou famille et que les contribuables paies

    car c’est certains ceux qui en on besoin se retrouve sans aide

    moralité on donne tout au enfants ou famille et on demande solidarité pour ceux qui possédé bien moins que c’est personne aidé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>