juil 15

Un financement du risque dépendance par les entreprises ?

Financement assurance dépendance

Financer la dépendance sur le modèle de l’ANI ?

Le Nouvel Économiste émet l’hypothèse d’un financement de la dépendance sur le même modèle que la mutuelle d’entreprise obligatoire (ANI). Pour mémoire, lors de l’ANI de janvier 2013 (accord national interprofessionnel), a été décidé le principe de mutuelle d’entreprise obligatoire pour tous les salariés, financée en partie par l’employeur (pour au minimum 50% et par le salarié).

Le socle commun (« panier de soins minimum ») garantit à chaque salarié une couverture santé « à minima », les options (comme les remboursements dentaires ou optiques plus importants) restant à la charge du salarié.

Selon le journal en ligne, ce modèle pourrait être appliqué à la dépendance, en plus des soins dépendance pris en charge par la Sécurité Sociale et l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie).

Le modèle d’une prise en charge de la dépendance par les entreprises est crédible selon le directeur général de Ciprès Assurances, courtier grossiste spécialiste en assurance prévoyance et santé et partenaire de référence des professionnels des assureurs indépendants. Il constate ainsi que l’État n’a pas encore réussi à prendre en charge le risque de dépendance, dont le budget est problématique. La prise en charge par l’entreprise viendrait cependant « alourdir les charges sur les entreprises et grèverait leur compétitivité« .

350.000 salariés, majoritairement dans les grandes entreprises, sont déjà couverts par des contrats collectifs pour le risque de dépendance totale ou partielle, avec cependant d’importantes disparités dans la prise en charge et les garanties proposées.

3,4 millions de personnes (les « aidants », famille, proche ou conjoint) accompagnent un proche de 60 ans ou plus dans les tâches de la vie quotidienne. D’après la Sécurité Sociale, plus de 1,3 million de personnes sont dépendantes aujourd’hui en France, chiffre amené à fortement augmenter dans les prochaines décennies.

Source : un article du Nouvel Économiste intitulé « Assurance dépendance, un bâton de vieillesse encore fragile« , voir l’article en ligne ici : http://www.lenouveleconomiste.fr/lesdossiers/assurance-dependance-un-baton-de-vieillesse-encore-fragile-30864/

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>