fév 15

Pensez à vos vieux jours : souscrivez une assurance dépendance

Arrivés à un certain âge, homme et femme peuvent perdre leur autonomie, une dépendance qui entraîne de lourdes dépenses. Pour anticiper ce genre de situation, l’assurance dépendance couvre les risques de dépendance partielle ou dépendance lourde.

Une assurance vieillesse

L’assurance dépendance est une assurance à fonds perdu. En d’autres termes, le capital constitué serait perdu à son échéance si aucun signe de dépendance n’est apparu. Il s’avère cependant intéressant de souscrire une assurance dépendance pour prévenir toute dépendance physique causée par un accident ou une maladie. Les garanties varient en fonction du niveau de dépendance. Pour une dépendance lourde, le souscripteur bénéficiera d’une rente mensuelle assez importante. Dans le cas d’une perte d’autonomie partielle, la rente sera réduite de moitié. L’assuré devra déterminer le montant de la rente dépendance qu’il souhaite bénéficier, en notant que la dépendance coûte en moyenne 1 800 € par mois pour une personne qui vit à son domicile, et il faudra compter près de 2 300 € mensuels pour une personne vivant dans un établissement spécialisé.

Tout sur les conditions de souscription

L’idéal pour une assurance dépendance, c’est de la souscrire avant ses 60 ans. Le souscripteur ne devra pas présenter de signes de dépendance au moment de la souscription. Un assuré en bonne santé payera moins de prime. Effectivement, le niveau de la cotisation est fixé en fonction de l’âge de l’assuré. Plus il sera jeune, plus la prime sera faible. L’âge limite pour souscrire une assurance dépendance est de 70 à 77 ans, selon la compagnie d’assurances. Le souscripteur devra remplir un formulaire médical afin de déterminer si celui-ci est en bonne santé et qu’il ne présente pas des risques aggravés en matière de santé ce qui pourrait l’exclure de ce type de contrat. Si le souscripteur remplit les critères exigés par l’assureur, suivant son budget il devra choisir entre une assurance dépendance totale ou une assurance dépendance partielle.

Bien choisir son assurance dépendance

À l’heure où le surendettement des ménages s’installe en France, mieux vaut être prévoyant et souscrire une assurance dépendance qui préservera l’assuré ainsi que son entourage en cas de perte d’autonomie. Pour bien choisir son assurance dépendance, il faut prendre en compte le délai de carence allant d’un à trois ans avant que la garantie ne soit effective. Passez au crible le niveau de couverture de risque de dépendance et vérifiez la présence d’une clause dans le contrat qui prévoit le remboursement des primes déjà versées dans le cas où la dépendance surviendrait durant le délai de carence. En plus de la rente dépendance, le souscripteur peut également bénéficier d’un service d’assistance. À noter que l’assurance dépendance est proposée par les compagnies d’assurance, les organismes de prévoyance ainsi que par les mutuelles santé.

«

»

1 commentaire

  1. LABBE Pierre

    Bonjour
    Je désire recevoir une documentation comprenant :
    Les conditions d’adhésion
    Les tarifs en fonction des garanties

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>