avr 30

14% des 35-75 ans ont souscrit un contrat d’assurance dépendance spécifique

14% des français ont souscrit une garantie dépendance spécifique, alors que 80% se disent inquiets du risque de dépendance

5.5 millions de personnes possèdent une garantie dépendance. Mais une grande partie de cette population est couverte pour la dépendance en complément d’un autre contrat (mutuelle ou complémentaire santé dans la plupart des cas).

Selon les chiffres officiels de la FFSA, en effet, 3 contrats d’assurance dépendance sur 4 ne seraient pas souscrits directement. La dépendance et la perte d’autonomie souscrit en garantie principale ne concerneraient que 1.5 millions de contrats.

Le baromètre prévoyance dépendance publié par TNS Sofres pour le compte de la Banque Postale vient confirmer ces chiffres. Même si la dépendance est un sujet d’inquiétude majeur, peu de français sont assurés contre la dépendance.

  • près de 80% des personnes âgées de 35 à 75 ans se disent concernées par la dépendance
  • … mais seulement 14% de ces personnes ont souscrit un contrat prévoyance dépendance
  • en outre, 13% envisagent la signature d’un contrat d’assurance dépendance

Selon la Banque Postale, c’est essentiellement une question de budget : « Quand on gagne moins de 1.650 euros par mois, comme la moitié des Français, il n’est pas évident de financer une assurance dépendance de 30 euros par mois« . La prime mensuelle d’une assurance dépendance dépend du niveau de dépendance couvert (dépendance totale ou dépendance partielle par exemple), mais également de l’âge de l’assuré.

Les Français optent pour d’autres alternatives pour se prémunir du risque de dépendance. Les personnes interrogées énoncent les couvertures financières suivantes :

  • l’épargne personnelle (livret A, assurance vie, contrat d’épargne retraite, etc.)
  • le versement de la retraite
  • les revenus immobiliers
  • un contrat d’assurance dépendance pour 24% des personnes interrogées

Rappelons cependant que la perte d’autonomie a un coût important : 1800 euros en moyenne par mois pour une personne résidant à son domicile, 2300 euros mensuels pour un hébergement en établissement spécialisé.

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>