fév 03

Nicolas Sarkozy annonce l’abandon de la réforme de la dépendance

Sarkozy réforme de la dépendance

Nicolas Sarkozy a annoncé l'abandon de la réforme de la dépendance

Le président Nicolas Sarkozy vient d’annoncer l’abandon de la réforme de la dépendance, à l’occasion du 4ème anniversaire du plan Alzheimer 2008-2012.

Plusieurs fois repoussée depuis l’entrée en fonction du président de la république en 2007, la réforme de la dépendance est cette fois-ci définitivement enterrée pour ce quinquennat. Il s’agissait pourtant d’une des promesses de campagne du candidat Sarkozy en 2007. Il a justifié l’abandon de la réforme de la dépendance en arguant du fait que la mise en œuvre d’une réforme de grande envergure « n’aurait pas été responsable ». Le contrat dépendance n’aura pas pas été atteint.

L’engagement de réforme de la dépendance « n’aurait pas été responsable »

En février 2011, il y a un peu moins d’une année, le président Sarkozy annonçait pourtant la réforme de la dépendance comme l’une des dernières grandes priorités du quinquennat. Le grand débat sur la dépendance s’est tenu comme convenu, et il déclarait à ce moment là : « Ce débat je l’ai souhaité, je l’ai voulu malgré les mises en garde de ceux, si nombreux, qui le trouvaient trop risqué au regard des enjeux et des échéances électorales. »

Changement de discours à l’occasion du 4ème anniversaire du plan Alzheimer : « traiter ce dossier de façon exhaustive dans le contexte actuel n’aurait pas été responsable, tout simplement parce qu’on ne peut pas traiter la dépendance simplement en créant de la dette et donc en reportant son financement sur les générations futures ».

La réforme de la dépendance attendra « quand j’aurai les moyens de la financer »

Alors qu’adviendra-t-il de cette fameuse réforme de la dépendance si le candidat Sarkozy est de nouveau élu lors des prochaines élections présidentielles ? « Je ferai cette réforme quand j’aurai les moyens de la financer de façon crédible et non pas pour créer un gouffre ». Cette fois-ci, la réforme de la dépendance n’a plus de calendrier : elle sera entamée quand l’effet de la crise économique sera en partie dissipé. Les Français sont de plus en plus nombreux à compter sur une garantie dépendance privée pour faire face aux frais importants engendrés par une éventuelle dépendance.

Propos recueillis par France Soir

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>