juin 22

Dépendance et maintien à domicile : de quelles aides peut-on bénéficier ?

aide dépendance

APA, PCH, crédit d'impôt : les aides publiques à la dépendance

Les experts de la dépendance et les différents rapports présentés successivement sont unanimes : la dépendance coûte cher. Un maintien à domicile est estimé à un coût de 1800€ par mois en moyenne, alors qu’un hébergement en établissement spécialisé atteint 2300 euros par mois en moyenne. Il existe cependant différentes aides qui favorise le maintien à domicile.

La PCH : la Prestation de Compensation du Handicap

La Prestation de compensation du handicap, aussi appelée PCH est une aide versée par les institutions locales et plus particulièrement par le conseil général de chaque département. Cette aide est versée à toute personne victime d’une perte d’autonomie dans la réalisation d’un AVQ (Actes de la Vie Quotidienne). Cette aide est cependant réservée aux personnes de 20 à 60 ans, sans conditions de ressources.

Pour bénéficier du versement de la PCH, mise en place depuis l’année 2006, la personne dépendante doit remplir un certain nombre de conditions de handicap et de résidence, bien que son attribution soit possible à domicile et en établissement.

La Prestation Compensation du Handicap permet de répondre aux besoins telles que les aides humaines, les aides techniques et l’aménagement du domicile ou du véhicule de la personne dépendante.

L’APA : Allocation Personnalisée d’Autonomie

Pour bénéficier du versement de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie), peu importe le lieu de résidence, qu’il soit à domicile ou en établissement. L’allocataire de l’APA doit remplir un certain nombre de conditions pour pouvoir bénéficier du versement de l’aide. L’APA est destinée aux personnes de plus de 60 ans, en perte d’autonomie physique ou mentale. Le montant de l’APA est également fonction du niveau de dépendance, évalué par la grille AGGIR.

Le crédit d’impôt pour l’emploi d’aide à domicile

L’emploi de personnes à domicile donne le droit à des réductions d’impôts, accordées sous forme de crédit d’impôts. Concrètement, vous pouvez déduire de vos impôts 50% des montants versés dans le cadre de rémunarations de service à la personne. La somme est cependant limitée à un montant de 6000 € par an.

«

»

3 commentaires

  1. triboy monique F.A. Caen

    la définition de G I R svp degré de dépendance mais encore?

  2. admin

    Bonjour,

    Le GIR est un degré allant de 1 à 6 permettant d’évaluer le niveau de dépendance d’une personne. Il est déterminé par la grille Aggir, qui détermine le Groupe Iso Ressources correspondant (6 étant le niveau de dépendance le plus élevé).

    Je vous invite à lire cet article pour plus d’informations sur le sujet :
    http://www.assurance-et-dependance.fr/2011/gir-1-gir-2-gir-6-que-veut-dire-gir/

  3. déesse

    Ma maman, 99 ans, vit en EHPAD. Le reste à charge, apl et apa déduites, est important. A-t-on la possibilité de bénéficier d’un crédit d’impôt et sur quelle somme ? Merci d’avance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>