août 14

Blouses d’hôpital : une pétition pour ne plus montrer ses fesses à l’hôpital

pétition contre les chemises d'hopitaux

Les blouses d’hôpital portent-elles atteinte à la dignité des patients ? Une pétition en ligne a recueilli 10 000 signatures.

La Ministre de la Santé, Marisol Touraine réagit à la pétition intitulée «Dignité, mes fesses !», qui alerte le grand public contre les blouses portées par les patients dans les hôpitaux.

La pétition contre les chemises d’hôpital découvrant les fesses du patient

La pétition, lancée en ligne par un médecin blogueur, est en passe d’atteindre les 10 000 signatures espérées. Ce médecin, dont le nom de plume est Farfadoc, édite un blog sur lequel un article militant contre la blouse portée par les malades. La pétition est accessible en ligne et s’intitule Pour des chemises d’hôpital respectant la dignité et la pudeur des patients.

L’objet de la pétition : dans la grande majorité des hôpitaux et cliniques hospitalières, les patients portent tous la même blouse à ouverture dans le dos. Celle-ci se ferme par des boutons pressions dans le dos … mais découvre les fesses du patient à n’importe quel mouvement.

Et ceci bien que le respect de la dignité des patients est inscrit dans la charte des patients et dans le code de déontologie des médecins.

Le médecin Farfadoc indique ainsi que chaque patient « montre ses fesses à son voisin de chambre et à tous ceux qu’on peut croiser dans le couloir ». D’autant plus problématique que certains hôpitaux français n’autorisent pas le port de sous-vêtements en dessous de la blouse.

Les services du ministère vont travailler sur la question des blouses d’hôpital

Il est notamment reproché aux fameuses blouses de porter atteinte à la dignité des malades. Certes pratiques pour changer un patient et économiques car de taille unique et unisexe, ces blouses, fermant dans le dos, laissent entrevoir les fesses des patients. Alors que d’autres pays ont depuis longtemps opté pour une fermeture à plusieurs boutons ou un nouage latéral.

La ministre de la santé indique avoir écrit à l’auteur du blog. Elle demande notamment aux services compétents du ministère de proposer des solutions à ce problème après les vacances scolaires.

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>